adonien


adonien

adonique ou adonien adjectif masculin (latin adonius) Se dit d'un vers grec composé d'un chorïambe et d'une syllabe de longueur indifférente : ― ∪ ∪ ― | ∪.

⇒ADONIEN, IENNE, ADONIQUE, adj. et subst.
A.— Adj. et subst., PROSODIE GR. ET LAT. [En parlant d'un vers ou d'un rythme] Composé d'un dactyle et d'un spondée :
1. Je ne saurais me refuser au plaisir d'analyser l'effet touchant que produit l'harmonie conjugale des vers inégaux et croisés de l'ode onzième du troisième livre des odes d'Horace. Chaque strophe est composée de trois vers saphiques de onze syllabes, inventés par Sapho, et d'un vers adonien, ou de cinq syllabes.
J.-H. BERNARDIN DE SAINT-PIERRE, Harmonies de la nature, 1814, p. 338.
2. Ces vers seraient moins touchants s'ils étaient alexandrins ou de même mesure. Le vers adonien de chaque strophe exprime l'amour et la douleur; son dactyle et son spondée la terminent avec une harmonie touchante,...
J.-H. BERNARDIN DE SAINT-PIERRE, Harmonies de la nature, 1814 p. 339.
3. Il y a une sorte de strophe en grec et en latin qui se compose de trois vers saphiques et d'un vers adonien.
Ac. 1878 et 1932.
B.— Rare
1. Adj. (Culte) adonique. Voué à Adonis :
4. Les villages, dont Josias avait détruit le culte, étaient probablement redevenus iahvéistes à l'ancienne manière, c'est-à-dire qu'on sacrifiait sur les hauts lieux et qu'on ne s'interdisait aucun de ces cultes molochiques, astartiques et adoniques, dont tout le monde en Syrie admettait l'efficacité.
E. RENAN, Hist. du peuple d'Israël, t. 4, 1887-1892, p. 3.
2. Subst. [En parlant de Vénus] Surnom de l'amante d'Adonis :
5. « À toi, dit-elle, anadyomène, qui naquis de la sanglante aurore et du sourire écumeux de la mer, à toi, nudité gouttelante de perles, qui nouais ta chevelure mouillée avec des rubans d'algues vertes, Chrysis consacre son peigne. Il a plongé dans ses cheveux bouleversés par tes mouvements, ô furieuse adonienne haletante, qui creuses la cambrure des reins et crispes les genoux raidis. »
P. , Aphrodite, 1896, p. 114.
Rem. BESCH. 1845 mentionne adoniade comme surnom de Vénus.
Prononc. ET ORTH. — Dernière transcription ds DG : à-dò-nyin. — Rem. Ac. 1832 et 1835, GATTEL 1841, LITTRÉ, Ac. 1878 et 1932 et ROB. admettent concuremment adonien ou adonique. La dernière transcription de adonique est donnée ds DG :a-dò-nik'qui admet le mot conjointement avec adonien.
Étymol. ET HIST.
I.— 1. XVIe-XVIIe s. adonique, adj., versif. gr. et lat. (D'AUBIGNÉ, III, 289 ds DG :vers adoniques); 1701 adonien, adj., id., FUR.; 2. 1835 adonien, adonique, subst., id., Ac.
II.— 1. Mil. XVIe s. adonien, adj. « d'Adonis » (RONSARD, I, 107 d'apr. L. MELLERIO, Lex. Ronsard, 6 : Le pourpre esclos du sang adonien), emploi rare; 2. 1896, adonienne, subst. fém., néol. d'aut. supra ex. 5.
I dér. du rad. du lat. adonius, métr. « id. » attesté comme adj. et comme subst. neutre adonium (s. e. metrum) dep. fin IVe-début Ve s., SERV., Gramm., IV, 468, 23 ds TLL s.v. :quartus secundae odes Horationae versus... qui Adonius dicitur, dactylo et spondio pedibus terminatur; et ID., loc. cit., 460, 14, ibid. :de adonio. Adonium constat dimetro catalectico; cf. lat. médiév. : adj. 1044-1046, HERM. AUGIENSIS, De octo vitiis principalibus, 3 a ds Mittellat. W. s.v. :metrum adonium constans ex dactilo et spondeo; suff. -ien, -ique. II dér. du rad. du lat. adonius (adoneus) d'Adonis, cf. AUSON., 345, 3 ds TLL, ibid., 805, 29 : caedis Adoneae mala gloria fulmineus sus.
STAT. — Fréq. abs. litt. :5.
BBG. — BÉL. 1957. — SPRINGH. 1962.

adonien, ienne [adɔnjɛ̃, jɛn] ou adonique [adɔnik] adj. et n. m.
ÉTYM. XVIe, adonien; adonique, XVIIe; du lat. adonius.
Didactique.
1 (Métrique antique). Qui est composé d'un dactyle et d'un spondée.
0 Un hymne guerrier en strophes saphiques et adoniques fut trouvé moins mauvais.
Renan, Souvenirs d'enfance…, III.
2 (Mil. XVIe; de Adonis). Vx. D'Adonis.

Encyclopédie Universelle. 2012.